Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
reg-artsadeens.over-blog.com

bienvenue dans la petite maison du Net où l'on cause de tout ce qui est culturel et populaire en même temps . Littérature, cinéma, théâtre, sorties, Hautes-Pyrénées, Pyrénées atlantiques

Le théâtre (mon point de vue) par M.P

Le théâtre (mon point de vue) par M.P

 

II – Pourquoi, pour qui jouer ? Qu'attendons-nous ?

 

Pour ma part, j'aime à jouer un personnage, à faire valoir ses forces et ses faiblesses, à exagérer les contours de sa personnalité dans un « faire-semblant » qui doit se faire ressemblant. Qui doit se faire même le plus ressemblant possible pour être plausible auprès du public.

 

Ce public dont on attend tout !

 

Lorsque je suis dans mon rôle, j'exprime des émotions, je m'autorise à rire, pleurer, à me mettre en colère... Je joue avec les mots, lapsus, jeux de mots, quiproquos ... Je peux indirectement faire passer un message au public... Je m'autorise à dépasser mes limites, je me lâche avec audace, sans pudeur … Je donne de ma personne à l'autre pour le distraire. Jacques Salomé dit à ce propos :

« Donner, c'est recevoir ! »

 

N'est-ce pas ce que nous venons chercher ? Du « recevoir » ? Et recevoir quoi au juste ? Peut-être de la reconnaissance mais surtout, à mon avis, on recherche de l'amour ? En jouant le jeu, mais en jouant en se donnant à fond, et c'est bien ce que le spectateur attend, n'obtient-on pas de l'amour en retour ? Brel se donnait à fond lors de ses spectacles et le public l'encensait ! Barbara disait à son public : « Ma plus belle histoire d'amour, c'est vous ! » France Gall chantait : « J'ai besoin d'amour ! » ...etc...

 

De même, lorsque j'ai aimé la prestation d'un acteur, je ne dis pas « J'ai aimé sa prestation », je dis « J'adore cet acteur ! » Et tous ces fans clubs... si ce n'est pas de l'amour, ça !

 

Après la représentation, c'est-à-dire, après avoir joué le jeu, de préférence à fond, à vrai dire, du mieux que l'on peut, on rencontre le public, on attend la critique, on échange... et s'il l'on trouve de quoi se satisfaire, c'est parfait ! Car, rien de tel que l'indifférence ou les huées, les jets de tomates ou autres pour désabuser quelqu'un et faire en sorte qu'il arrête la scène. (à moins qu'il aime ça !!! )

 

 

 

 

 


 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article