Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
reg-artsadeens.over-blog.com

Leila et ses frères

29 Septembre 2022 , Rédigé par MG Publié dans #Ciné

« Leila et ses frères » film iranien de Saeed Roustaee

c’est un film en VO qui m’a été présenté au Parvis .

Leila , jeune femme, a dédié toute sa vie à sa famille. Très touché par une crise économique , le clan familial croule sous les dettes et se déchire au fur et à mesure de ses ses désillusions personnelles.

Afin de les sortir de cette situation, Leila élabore un plan :

acheter une boutique pour lancer une affaire avec ses frères.

Chacun y met toutes ses économies, mais il leur manque un dernier soutien financier.

Au même moment et à la surprise de tous, leur père Esmail promet une importante somme d’argent à sa communauté afin d’en devenir le nouveau parrain, la plus haute distinction de la tradition persane. Peu à peu, les actions de chacun de ses membres entraînent la famille au bord de l’implosion, alors que la santé du patriarche se détériore.

Le drame va de rebondissements en rebondissements et nous tient en haleine continuellement.

Le casting est foudroyant de réalisme avec une mention spéciale pour Taraneh Alidoosti (Leila) déjà remarquée en France dans “Le Client” d’Asghar Farhadi.

L'interprétation des différents comédiens, sans doute formés au théâtre, est plus que parfaite et confère au film une douloureuse authenticité et acuité.

C'est aussi un film d'action, en définitive, avec des coups de théâtre à foison, mais soutenu principalement par ses dialogues, épais comme un jour de brouillard à Téhéran, à la densité affolante mais jamais lassante. Tout ceci, bisbilles comprises, se passe en famille, avec des injures qui volent bas et des camps qui s'affrontent .

Cela pourrait être pesant mais le cinéaste est un malin qui sait relancer l'intérêt à tout moment et parfois quitter l'intimisme pur pour des scènes grandioses (le mariage).

Sur fond de crash boursier, de hausse effrénée du coût de l'or indexé au dollar (sic) et de chômage endémique, Roustaee trace dans LEILA ET SES FRÈRES un drôle de portrait de l'Iran et de la violence des affrontements dans la sphère privée.


 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article