Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
reg-artsadeens.over-blog.com

les Molières 2020

10 Septembre 2020 , Rédigé par MG Publié dans #Théâtre

Prix 2020

Molière du Théâtre privé  

Marie des poules - Gouvernante chez George Sand, de Gérard Savoisien, mise en scène Arnaud Denis, Théâtre du Petit Montparnasse.

Reprise au Théâtre Montparnasse à la mi septembre, à 21h.

Molière de la Comédie 

La Vie trépidante de Brigitte Tornade, de Camille Kohler, mise en scène Éléonore Joncquez, Théâtre Tristan Bernard. 

Molière du Spectacle musical  

Est-ce que j'ai une gueule d'Arletty ?, de Éric Bu et Elodie Menant, mise en scène Johanna Boyé, Théâtre du Petit Montparnasse.

Reprise au Théâtre Montparnasse à la mi septembre, à 19h.

Molière de l'Humour  

Alex Lutz, de Alex Lutz et Tom Dingler, mise en scène Tom Dingler. 

Molière du Jeune public 

La petite Sirène, d'après Hans Christian Andersen, mise en scène Géraldine Martineau, Studio-Théâtre de la Comédie-Française. 

Molière du Seul/e en scène 

Monsieur X, avec Pierre Richard, de Mathilda May, mise en scène Mathilda May, Théâtre de l'Atelier.

Tournée de octobre 2020 à mars 2021 en France, Suisse, Belgique, Russie.

Molière du Comédien dans un spectacle de Théâtre privé  

Niels Arestrup, dans Rouge, de John Logan, adaptation Jean-Marie Besset, mise en scène Jérémie Lippmann. 

 

Molière de la Comédienne dans un spectacle de Théâtre privé 

Béatrice Agenin, dans Marie des poules - Gouvernante chez George Sand, de Gérard Savoisien, mise en scène Arnaud Denis. 
Reprise au Théâtre Montparnasse à la mi septembre, à 21h.

Molière de la mise en scène d'un spectacle de Théâtre privé 

Alexis Michalik, pour Une histoire d'amour, d'Alexis Michalik.
Reprise à la Scala le 11 septembre 2020

Molière de la Révélation féminine  

Élodie Menant, dans Est-ce que j'ai une gueule d'Arletty ?, de Eric Bu et Élodie Menant, mise en scène Johanna Boyé.

Reprise Au théâtre Montparnasse à la mi septembre à 19h.

Molière de la Révélation masculine 

Brice Hillairet, dans La Souricière, d'Agatha Christie, mise en scène Ladislas Chollat.

Molière du Comédien dans un second rôle  

Jean Franco, dans Plus haut que le ciel, de Julien et Florence Lefebvre, mise en scène Jean-Laurent Silvi.

Molière de la Comédienne dans un second rôle

Dominique Blanc, dans Angels in America, de Tony Kushner, mise en scène Arnaud Desplechin.

 

 

Lire la suite

Curiosa

9 Septembre 2020 , Rédigé par MG Publié dans #Ciné

« CURIOSA »

De Lou JEUNET, 2019,

 avec Noémie MERLANT ,Niels SCHNEIDER(« Un amour impossible ») , Benjamin LAVERNHE , Camélia JORDANA (« Le brio ») .

TEASER :

Au début du XXe siècle,

l'héritière de bonne famille Marie de Heredia ,

jouée par Noémie Merlant («  Portrait de la  jeune fille en feu ») épouse Henri de Régnier ( Benjamin Lavernhe , de la Comédie Française)  lors d'un mariage arrangé. Mais,

derrière les apparences, elle en aime un autre :

le poète Pierre Louÿs, (Niels Schneider) grand voyageur et séducteur expert.

Ce dernier initie Marie à la photographie et à la littérature, mais aussi à l'érotisme. « Je n’ai pas pu etre ton mari, alors je serai ton amant, je t’enseignerai tous les vices… » lui dit-il .  Leur relation échevelée et créative donnera lieu à une véritable explosion artistique... « Sachez qu’il m’importe d’etre photographiée dans des poses que la morale réprouve » lui dit-elle.

Camélia Jordana est la prostituée au service de Pierre. Elle est sensuelle , offerte et à la hauteur du role qui lui est donné : jouer avec les cœurs . Elle participe à sa façon, à l’« éducation » de Marie . Il va y avoir nécessairement, comme à la fête foraine avec les auto tamponneuses, des chocs frontaux .  

Curiosa est un film osé ,

sans tabous ,

avec un parfum de scandale,

 ultramoderne pour l’époque et même aujourd’hui encore .

 

Lire la suite

Pluie

8 Septembre 2020 , Rédigé par MG Publié dans #Ecrits

Pluie me réchauffe,

Pluie m’oxygène, m’exalte,

Gris me plait,

Air me donne un air de,

Un air gai de fraicheur.

Rafraichis-moi, pluie,

Mouille, je t’accueille et

Te souhaite la bienvenue.

 

Lire la suite

Lettre au père

7 Septembre 2020 , Rédigé par PN

LETTRE AU PERE

Une lettre en 1919 que Franz Kafka n’envoya jamais à son père.
Ou le récit terrible, glaçant parfois, d'un fils qui a conquis la postérité et que son père n'a jamais valorisé.
Elle fut publiée de manière posthume, en 1952, et est aujourd'hui considérée comme une clé essentielle à la compréhension de l'œuvre de l'écrivain. Un livre à méditer.

Lire la suite

Tout est là dans ma mémoire de petite fille.

6 Septembre 2020 , Rédigé par BP Publié dans #Ecrits

Atelier d'écriture d'Adé - Tout est là dans ma mémoire de petite fille.

 

« Oui » pour me souvenir … je n’ai pas besoin de boule de cristal

Tout est là dans ma mémoire de petite fille.

Je suis en classe de onzième (le CP actuel). J’ai 6 ans. Grande joie dans la maison la marraine de ma maman (Tatie Loulou) vient passer quelques jours chez nous. Je me souviens qu’elle fût malade et que son séjour à durée plusieurs mois. Son lit fut installé dans la salle à manger pour vivre avec nous.

Ma surprise fût grande ! En rentrant de l’école, Tatie Loulou tenait bien au chaud dans son lit, un minuscule chaton de quelques jours. Je ne devais pas le toucher. Car j’aurai pu le rendre malade. Elle m’explique que sa maman s’est fait écraser. Elle va le nourrir au biberon le soigner, le réchauffer, lui permettre de vivre.

Je lui dis inquiète « Mais on n’a pas de biberon pour le chat »

« Ta maman est allé chez la boulangère, elle va acheter un biberon où il y a des bonbons. C’est la bonne taille pour un chaton. On fera 2 trous dans la tétine avec une aiguille rougie au feu.  Un pour l’écoulement du lait, un pour l’entrée d’air dans le biberon. »

J’étais en admiration pour toutes ses connaissances

Le chaton grandissait, il voulait quitter le lit. Je le retrouvais à terre. J’avais le droit de le toucher, de le promener dans les bras. Je lui donnais sa nourriture solide. Il me suivait partout dans la salle à manger. Il fallait faire attention à ses griffes. Il dormait dans le lit de Tatie Loulou.

Mon plaisir été grand au retour de l’école de les voir tous les deux.

Pour améliorer sa santé, elle recevait des piqûres   d’Evatmine 

Le chaton fut appelé   Évatmine » en souvenir.

 

Tatie Loulou dut repartir chez elle. Le chaton est devenu un beau chat tout noir. Il a partagé longtemps notre vie de famille. Il dormait avec moi.

Quelques années après….  La médecine à découvert les allergies …Testée Tatie Loulou était allergiques aux poils de chat. Ainsi elle ne pouvait pas s’améliorer durant son séjour ;   car le chaton entretenait l’allergie.

 

 

 

Lire la suite

Les rangées de scarabées ...

5 Septembre 2020 , Rédigé par EG Publié dans #Ecrits

Les rangées de scarabées s'agglutinent sur l'asphalte.

Leurs pattes à quatre roues vibrent et trépignent au feu rouge, on entend leurs cœurs comme des moteurs.

À l'intérieur des parasites hagards s'accrochent au volant comme une tique à un bout de chair.

Ils n'ont plus rien d'humain et semblent asservis par leurs scarabées métallisés. Pourtant,

 il leur suffirait d'ouvrir la porte pour retrouver le temps de la liberté.

Lire la suite

Colis joli, colibri,

4 Septembre 2020 , Rédigé par MG Publié dans #Ecrits

Colis joli, colibri,

 

Entrejambe, joli programme,

Proposition, supposition,

Mystère de la beauté,

 

Jeunesse éphémère, fleur,

 

Jolie souris, tu ris.

Profite de l’instant magnifique !

Lire la suite

La mouche

3 Septembre 2020 , Rédigé par MG Publié dans #Théâtre

La cérémonie des Molière s’est tenue sur France 2 . Ce qu’il faut retenir :

 

Molière de la Création visuelle 

LA MOUCHE, 

d'après George Langelaan,

mise en scène Valérie Lesort et Christian Hecq, 

Scénographie : Audrey Vuong,

Costumes : Moïra Douguet,

Lumière : Pascal Laajili,

Vidéo : Antoine Roegiers, Éric Perroys,

Effets spéciaux : Carole Allemant et Valérie Lesort. 

Tournée de janvier 2021 à avril 2021  

Molière du Comédien dans un spectacle de Théâtre public 

Christian HECQ

dans La Mouche, d'après George Langelaan, mise en scène Valérie Lesort et Christian Hecq.

 

Molière de la Comédienne dans un spectacle de Théâtre public  

Christine MURILLO,

dans La Mouche, d'après George Langelaan, mise en scène Valérie Lesort et Christian Hecq. 

 

Lire la suite

PROXIMA

2 Septembre 2020 , Rédigé par MG Publié dans #Ciné

« PROXIMA » d’Alice WINOCOUR

Avec Eva GREEN (« Casino royale »2006), Matt DILLON (« Mary à tout prix »), Lars EIDINGER, Sandra HULLER (« Toni Erdman » 2016).

Très beau film attendrissant, mêlant recherche scientifique (la mission Proxima) et amour maternel, de façon subtile et appropriée.

Eva Green interprète la « mère-cosmonaute »,

comme il y en a eu d’autres dans l’Histoire de la conquête de l’espace.

 Elle est partagée entre sa passion d’immensité et de découverte et son amour de petite fille (8 ans) qui, comme attachée au cordon ombilical, ne comprend pas que sa maman s’en aille.

Cette dernière se nomme Stella (étoile) et ce n’est pas un hasard.

Le spectateur se retrouve lui aussi, tenaillé par ce cruel dilemme.

La scène de la rencontre entre mère et fille, séparées par une glace, pour éviter toute contamination, est déchirante.

 Elles tentent, à travers le verre, de se toucher la main, sans succès et les yeux de la mère, impuissante, rougissent instantanément.

L’autre scène au cours de laquelle la mère enfreint le règlement pour faire découvrir à sa fille la fusée, la veille de son décollage, est également très belle.

Eva Green (fille de Marlène Jobert) est dans ce film aérienne et stellaire,

tout en exhibant toute l’étendue de son talent de comédienne.

 

Lire la suite

CALENDRIER LAGUNAIRE - CESAIRE

1 Septembre 2020 , Rédigé par MG Publié dans #Ecrits

J'habite une blessure sacrée
j'habite des ancêtres imaginaires
j'habite un vouloir obscur
j'habite un long silence
j'habite une soif irrémédiable
j'habite un voyage de mille ans
j'habite une guerre de trois cent ans
j'habite un culte désaffecté
entre bulbe et caïeu j'habite l'espace inexploité
j'habite du basalte non une coulée
mais de la lave le mascaret
qui remonte la valleuse à toute allure
et brûle toutes les mosquées
je m'accommode de mon mieux de cet avatar
d'une version du paradis absurdement ratée
- c'est bien pire qu'un enfer - 
j'habite de temps en temps une de mes plaies
chaque minute je change d'appartement
et toute paix m'effraie


Aimé Césaire, "Calendrier lagunaire", extrait du recueil Cent poèmes,

Lire la suite
<< < 1 2 3