Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
reg-artsadeens.over-blog.com
Articles récents

Dans une boule

24 Août 2020 , Rédigé par MG Publié dans #Ecrits

Atelier d’écriture 2020 d’Adé

 

« Dans une boule » :

Je vois dans la boule de cristal, le petit enfant que j’étais, entrain de slalomer à vélo entre les flaques.

Il y a eu l’émission du « Petit rapporteur » à la télé et les hommes qui jouent en même temps, à la pétanque, ce qui donne comme résultat, logiquement, « le petit pétanqueur ».

Il y a eu l’écroulement du mur de Berlin et ici, les racines des arbres qui se montrent au passant.

Il y a eu le Concorde d’André Turcat et ici, le pin en forme d’éponge géante.

Quand je grimpe la pente, je me penche en avant, pour mieux avancer, à l’image des cosmonautes qui ont marché sur la lune pour la première fois.

Il y avait l’équipe de football de St Etienne et aujourd’hui il y a le stade d’Adé déserté, à cause du covid 19 ; il manque les coups de sifflet de l’arbitre.

Le vent se lève dans les arbres et la kermesse d’autrefois va débuter au village, avec les jeux de pêche à la bouteille, le tir aux boites de conserve, le jeu de fléchettes…

Les vacances se tenaient en Espagne, aux Asturies dans les années 70 et ici, un panneau brille à l’horizon, est-ce une automobile ou un « coche », comme les ibères disent ?

Je n’aimais pas porter les fuseaux de ski à l’école, je m’opposais à ma mère vertement, mais, demain, sera la fête des mères, je ne lui en voudrai pas .

 

 

Lire la suite

« Vincent qu’on assassine »

24 Août 2020 , Rédigé par PN Publié dans #LIVRES

« Vincent qu’on assassine »
 

Auvers-sur-Oise, juillet 1890. Vincent Van Gogh revient du champ où il est allé peindre, titubant, blessé à mort. Il n'a pas tenté de se suicider, comme on le croit d'ordinaire. On lui a tiré dessus. Inspiré par les conclusions des historiens Steven Naifeh et Gregory White Smith, ce roman retrace dans un style épuré les deux dernières années de la vie du peintre et interroge sa fin tragique. Qui est responsable de sa mort ? Pourquoi l'a-t-on tué ? Comment la légende du suicide a-t-elle pu perdurer cent vingt années durant ? En montrant Vincent Van Gogh aux prises avec son temps, avec ceux qui l'entourent et avec la création, le roman rend justice à un homme d'exception que son époque a condamné à mort.

Un superbe roman de Marianne Jaegle.
Un roman qui bat en brèche le suicide de Van Gogh.
Passionnant de bout en bout.

 

Lire la suite

Mélancolie ouvrière - film

23 Août 2020 , Rédigé par MG Publié dans #thème libre

« MELANCOLIE OUVRIERE » - 2018-film de Gérard MORDILLAT (« Vive la sociale »),

avec l’excellente Virginie LEDOYEN,

 le théâtreux Philippe TORRETON,

François Morel et François Cluzet .

Le livre existe, il est de Michelle PERROT.

Il traite de l’histoire des luttes sociales dans sa genèse, fin XIXe, début XXe siècle.

L’histoire se passe dans une usine de soierie en France,

avec du personnel, féminin, exploité par le patron et le contremaitre. Ce-dernier exerce le droit de cuissage sur l’une des employées, ce qui finit par mettre le feu aux poudres. L’une d’entre elles, Lucie, jouée par Virginie Ledoyen, prend les commandes de la rébellion, il faut que ça cesse !

J’ai aimé le combat, le regroupement des salariés pour exercer le rapport de forces suffisant et nécessaire face à la répression, le culot de ces femmes, et la romance entre le leader syndical et Lucie BAUD.

C’est une histoire vraie, on y entend le chant de la « lutte finale » et celui du « temps des cerises » .

 

Lire la suite

Les jours s’écoulent confinés…

22 Août 2020 , Rédigé par JP Publié dans #Ecrits

Atelier d’écriture d’Adé sur le thème du souvenir

 

Les jours s’écoulent confinés…

Les jours s’écoulent confinés et oppressants sous la menace d’un ennemi invisible.

J’ose une sortie dans le monde du silence.

Le dôme de feuillage d’un vieil arbre offre une belle sonorité à la petite musique du ruisseau qui cascade à ses pieds, le hérisson se hâte en grognant de mauvaise humeur et se dissimule sous un tas de feuilles mortes, un passereau s’envole surpris par mon arrivée.

Une brise légère me caresse la peau et agite les pivoines dans un froissement de feuillage et une envolée de délicat parfum, les insectes ivres de l’arôme exhalé par les arbres fruitiers s’agitent volant et bourdonnant remplissant l’espace de leur ballet.

Un bruissement provenant de la pelouse, c’est un petit rongeur qui s’échappe apeuré et interrompt la stridulation frénétique d’un grillon ; le monde minuscule du jardin se trouve enfin une possibilité de prendre la parole quand le monde agité des hommes se tait.

 

 

Lire la suite

L'artillerie des nuages…

21 Août 2020 , Rédigé par EG Publié dans #Ecrits

L'artillerie des nuages…

 Commence à pilonner nos montagnes.

Ça ne sent pas la poudre mais la foudre.

La cavalerie des éclairs avance en éclaireur.

 Juste derrière, les grêlons fantassins s'apprêtent à envahir nos campagnes.

Ce n'est pas encore la guerre des étoiles,

c'est celle du ciel.

Lire la suite

Molière 2020 du Théâtre public

20 Août 2020 , Rédigé par MG Publié dans #Théâtre

La cérémonie des Molière s’est tenue hier soir et était diffusée sur France 2 . Ce qu’il faut retenir :

Molière 2020 du Théâtre public

Électre des bas-fonds,

de Simon Abkarian,

mise en scène Simon Abkarian,

Compagnie des 5 Roues. 

Tournée de décembre 2020 à mai 2021 

Molière de la mise en scène d'un spectacle de Théâtre public 

Simon Abkarian, pour Electre des bas-fonds, de Simon Abkarian. 


Molière de l'Auteur francophone vivant 

Simon Abkarian, pour Electre des bas-fonds.

Grand vainqueur côté théâtre public de cette 32e cérémonie : Electre des bas-fonds, de Simon Abkarian, récompensée par trois Molières. Une belle reconnaissance pour un Simon Abkarian qui démontre qu'il n'est pas seulement un excellent acteur, mais aussi un directeur de troupe et un véritable écrivain.

 

 

Lire la suite

PAUSE

23 Juillet 2020 , Rédigé par MG Publié dans #Ecrits

Bonjour,

 

voici venu le moment de la pause des vacances ;

 j’en profite pour te remercier, lecteur-lectrice, d’etre assidu-e tant dans la lecture que dans les commentaires .

 La troupe de théatre amateur des Exquis Mots fait aussi la pause estivale.

La culture ne s’arrête pas pour autant, je t’invite à aller sur Facebook, rejoindre les profils de

Marc Garcia,

Martine Poutou et son dernier livre paru « la lettre sacrée »,

Gilles Bourdieu, Erick Gehin,

Philippe Nonie et son dernier livre paru « les mots des salines »,

 Mitch Ausina, et son blog cinéma https://www.facebook.com/SVPrembobinez/,

 Dany Prat et son blog , https://aufildestorrents-tarzandany.blogspot.com/?fbclid=IwAR2zPMenOnfo4nmlV9ntfO0Sw2RB4rn_IIK-XF0EXt18vcMJJoFEbSB7J9k,

 la page Exquis Mots https://www.facebook.com/groups/494527364747900/?ref=bookmarks.

 

 Je t’invite aussi à suivre les activités de l’association A.D.E. Animation Diffusion Echanges et son journal L’Adéenne ,

à écouter les « causeries vertes » d’Annick Baleri , au sein de la médiathèque de Lourdes  .

On se retrouve, régénérés, à partir du 20 aout 2020 .

Lire la suite

SIBEL

22 Juillet 2020 , Rédigé par MG Publié dans #Ciné

« Sibel »de Guillaume Giovanetti et çagla Zencirci

Avec Damla Somnez, Emin Gursoy,

 

Film sur l’affirmation de soi, malgré le handicap et le rejet de la société pour différence, handicap de la parole.

Sibel (Damla Somnez) est une jeune femme des montagnes turques,

 élevée à la dure par son père taciturne,

 maire ( mère ? la mère est décédée) et sa sœur cadette .

Sibel est muette et communique, comme les oiseaux, avec le langage du …sifflement !

Elle va régulièrement en forêt,

c’est son domaine de vie,

 elle y côtoie une femme devenue folle (d’après ce qu’on dit)  après avoir perdu son fiancé ;

Sibel y chasse, pour de vrai, le loup légendaire, et à la place de celui-ci, elle y rencontre hasardeusement un fugitif militaire ; je n’en dis pas plus.

Sibel, pour armes, a toujours son fusil sur l’épaule et surtout, gâtée par la nature, des yeux vert magnifiques ; couleur « menthe à l’eau », dirait notre Eddy Mitchell national .

La curiosité du film réside dans cet univers pittoresque paysan turc,

ces mœurs d’un autre âge ,

et bien sûr, le personnage central, qui est hypnotisant .

 

SIBEL, récit d’émancipation,  mérite au tableau des bons films, ses lettres de noblesse .

 

 

 

Lire la suite

Ce monde minuscule…

21 Juillet 2020 , Rédigé par JP Publié dans #Ecrits

Atelier d'écriture d'Adé en juin 2020

 

Ce monde minuscule…

Ce monde minuscule convoque mes souvenirs d’enfance où, assis sur un caillou au bord du canal, je contemplais ce peuple du marais habité de grenouilles insolentes agressives ou peureuses qui se poursuivaient, jouaient, chassaient les insectes à grands coup de langue, ou plongeaient brutalement, quand une couleuvre apparaissait.

 

Les roseaux de la rive avec leur long feuillage ondulant, se tordant, se redressant vigoureusement, menaient une danse folle, orchestrée par les bourrasques, tandis que les oiseaux perchés sur les longues marottes faisaient les acrobates déployant ou refermant leurs ailes comme pour saluer le public des grenouilles ;

 tout ceci sous des nuées de libellules multicolores, en vol stationnaire, comme pour mieux bénéficier du spectacle quand soudain, un brochet venu d’on ne sait où, bondissait hors de l’eau et au milieu d’un gerbe de gouttelettes scintillantes, gobait une mouche et disparaissait sous les nénuphars tapissant l’onde de leur feuillage fleuri.

Ce temps du confinement m’a renvoyé à ces moments de vrai bonheur, de contemplation de la nature, tous les sens en éveil, pour en reconnaitre les moindres signes et les interpréter guidé par mon grand-père. 

 

Lire la suite

Le fracas du temps - J.Barnes

20 Juillet 2020 , Rédigé par PN Publié dans #LIVRES

L’histoire vraie du compositeur russe Chostakovich, sous Staline et Kroutchev, ou comment composer de la musique, en mode survie ?
Brillant et passionnant.

 

Lire la suite