Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
reg-artsadeens.over-blog.com
Articles récents

« C’était mon frère... »

29 Juin 2020 , Rédigé par PN Publié dans #LIVRES

« C’était mon frère... »
Un magnifique récit de Judith Perrignon,

 qui prend, le temps d’un livre, la place du frère de Van Gogh, Théo.
C’est brillant et addictif.
Et, avec ce récit,

 on va bien au-delà du rayon des 100 kms. (réf. Covid19)

Lire la suite

Mort de George Floyd : le gospel de ce garçon de 12 ans bouleverse les États-Unis et devient viral

28 Juin 2020 , Rédigé par MG Publié dans #thème libre

Lire la suite

       Souvenirs d’hier

27 Juin 2020 , Rédigé par JC Publié dans #Ecrits

       Souvenirs d’hier

 

Dimanche... Journée ensoleillée... S’annonce même chaude...

Évasions locales en montagne... Au-dessus de Cauterets...

Vers La Fruitière... Départ de la randonnée vers les lacs d’Estom...

Mais pour nous, arrêt sur l’une des rives du gave du Lutour...

Pique-nique de qualité... sans oublier le café... Apprécié là-haut...

Bercés, sommes par l’impétuosité de l’eau... fraîche et limpide...

Ensuite, transporté, je suis, dans un autre monde...

Par « Les choses humaines », roman Prix Goncourt des Lycéens, 2019...

En fin d’après-midi, bien revigorés, retour au bercail... 

 

Lire la suite

Le matin de mon anniversaire …

26 Juin 2020 , Rédigé par MPB Publié dans #Ecrits

Le matin de mon anniversaire …

 

         Le matin de mon anniversaire, un jour du mois de mai 2020, je me suis levée sans penser à ma nouvelle décennie qui arrivait.

         Un message de ma fille me rappelait le temps qui passe et j’étais heureuse de cette attention.

         Mon fils plus oublieux des dates, n’allait sûrement pas penser à fêter sa maman.

         Puis, à ma grande surprise, vers 12 heures, il est arrivé :

un arbre dans une main,

 une tarte aux fraises dans l’autre.

         Un vrai bonheur.

Moi qui pensais ne pas trop compter dans sa vie, j’étais aux anges.

 J’étais enfin reconnue.

         Ce ne sont pas les cadeaux qui sont importants mais allier gestes et faits de sa part, je ne n’y pensais plus, surtout en cette période de confinement.

          Comme quoi le confinement a permis à certains de se « recentrer » !

 

Lire la suite

« Knock ou le triomphe de la médecine », de Jules Romains

25 Juin 2020 , Rédigé par MG Publié dans #Théâtre

« Knock ou le triomphe de la médecine », de Jules Romains

 

Extrait :

 

Le tambour : - « Quand j’ai diné, il y a des fois que je sens une espèce de démangeaison ici. Ça me chatouille, ou plutôt ça me gratouille.

 

Knock : -Attention, ne confondons pas. Est-ce que ça vous chatouille, ou est-ce que ça vous grattouille ?

 

T-ça me gratouille. Mais ça me chatouille bien un peu aussi…

 

K-Est ce que ça ne vous gratouille pas davantage quand vous avez mangé de la tête de veau à la vinaigrette ?

 

T- Je n’en mange jamais. Mais, il me semble que si j’en mangeais, effectivement, ça me gratouillerait plus. » 

Lire la suite

« PERSONA » de BERGMAN - 1966

24 Juin 2020 , Rédigé par MG Publié dans #Ciné

« PERSONA » de BERGMAN - 1966

Avec Bibi Andersson,

Liv Ullmann

 

En plein milieu d’une représentation théâtrale d’« Electre », une comédienne jouée par Liv Ullmann, perd l’usage de la parole !

Après un séjour dans une clinique,

sur recommandation de son médecin, elle s’installe quelque temps sur l’île de Fårö, avec son infirmière, Alma. (Bibi Andersson)

 Les deux jeunes femmes vont alors nouer une grande complicité qui va pousser paradoxalement Alma à se confier.

 Cependant, cette relation fusionnelle va très vite se détériorer…

 

Ce film expérimental, peu captivant au premier abord, est pourtant, grâce à l'ingéniosité révolutionnaire des effets visuels qui s'y multiplient, une approche surprenante de la façon dont le cinéma peut traiter les méandres de l’esprit humain.  Au-delà d'une technique toujours aussi éblouissante,

que ce soit par la lumière et la photographie, on est troublés de bout en bout par ce face- à- face qui n'en est pas vraiment un, psychologiquement intense et qui sait pourtant se faire d'une incroyable subtilité.

Chaque mot semble ainsi pensé, réfléchi, dosé, rendant le "duel" particulièrement troublant, abyssal même dans certaines scènes, rien n'étant d'ailleurs jamais souligné, Bergman préférant au contraire laisser à chacun une certaine liberté dans son interprétation.

Tout n'est ainsi jamais tout blanc ou tout noir, simplement poignant, impénétrable, dense... Et que dire de cette éblouissante scène où Bergman filme le même dialogue deux fois afin de capter au mieux les différentes émotions de ses deux personnages ? Mais, en parler plus serait trop vous en dévoiler :

n'hésitez donc pas à tenter cette inoubliable expérience qu'est "Persona". 

Lire la suite

Que pourrait nous dire, encore aujourd'hui, Victor Hugo? 29

23 Juin 2020 , Rédigé par MG Publié dans #Ecrits

 

Lire la suite

LES BIENVEILLANTES

22 Juin 2020 , Rédigé par MG Publié dans #LIVRES

LES BIENVEILLANTES du franco-américain Jonathan LITTELL

 

Un pavé sacré de lecture, prix Goncourt en 2006,

qui m’a brulé les doigts en tournant les pages , car

 le contenu nous offre un retour en arrière sur la Seconde Guerre Mondiale ,

sur le Nazisme effroyable de l’intérieur .

Jonathan LITTELL a une idée très originale de scénario, eurêka !

Puisqu’il entre dans la peau d’un officier très haut placé, Maximilien Aue

 parmi les horreurs de l’enfer SS, en Russie, en Pologne, en France, en Allemagne…

« Il fait son travail », dit-il, « voilà tout ».

Quel parcours !

L’auteur nous fait vivre la Solution Finale, de façon épidermique !

Il faut absolument,

par souci de transmission, par égard envers tous les morts de cette guerre abominable, la shoah,

par respect pour tous les peuples brimés, l’holocauste,

 se pencher sur ce chef d’œuvre littéraire .

 « Les Bienveillantes », de Jonathan Littell :

 À connaitre, et, à faire connaitre !

 

Lire la suite

      Symbiose

21 Juin 2020 , Rédigé par JC Publié dans #thème libre

         Symbiose

 

Ici...   Campagne... verdure... massifs... clôtures...

         Pelouse tondue... arbustes taillés... jardins cultivés...

Là-haut... montagne... grands espaces... sommets...

         Nature sauvage... gaves tumultueux... arbres grandioses...

Ici...   Des passereaux familiers... en nombre... s’égosillent...

         S’effarouchent facilement... mais reviennent aussitôt...

Là-haut... des rapaces voraces... à belle envergure... tournoient...

         En quête de nourriture... de charognes en état de décomposition...

Ici...   Des animaux domestiques... bien nourris... paisibles...

         Dont on prend de plus en plus soin...

Là-haut... des animaux sauvages... libres... marmottes... isards...

         Qui, toujours, attirent, aiguisent la curiosité des randonneurs...

Ici...   Les bruits quotidiens et permanents de notre vie mouvementée...

         Les différentes pollutions devenues classiques et dangereuses...

Là-haut... le calme reposant d’une nature quasiment vierge...

         L’air énergisant et les bienfaits de l’altitude...       

                                                                  Dimanche 7 juin 2020 

 

Lire la suite

D'un oiseau...

20 Juin 2020 , Rédigé par MG Publié dans #Ecrits

D'un oiseau qui se tient caché dans les branches
On aimerait apprendre le délicieux ramage
Comme des loups en chœur les appels déchirants
Au lieu de crier avec une gorge si creuse
Inapte à produire cette musique native
Qu'inspirent aux bêtes l'allégresse et la faim. 
Sans prétendre égaler leurs prouesses vocales
Non corrompues par le désir d'auditoire
Qui fait de l'homme une créature si vaine
Comment chanter sur un registre moins pauvre ? 


Louis-René des Forêts, extrait "D'un oiseau qui se tient caché dans les branches", dans le recueil Poèmes de Samuel Wood

Lire la suite