Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
reg-artsadeens.over-blog.com
Articles récents

La nouvelle « salle culturelle » d’Adé

26 Novembre 2020 , Rédigé par MG Publié dans #Théâtre

La nouvelle « salle culturelle » d’Adé

 

Une nouvelle salle est née à coté de l’Eglise ,

 ce n’est pas une salle cultuelle ,

 mais culturelle ,

 elle se nomme donc « salle culturelle »,

 elle est indiquée par un panneau, quand on passe au centre du village ,

 près du cabinet médical du docteur Louvet ;

 la salle culturelle reçoit les spectacles décentrés du Parvis ,

les spectacles de la Ligue de l’Enseignement,

les répétions de théatre en hiver ,

 les spectacles musicaux …

C’est une bonne initiative ,

nous sommes dans un village ,

pas dans une ville

 et c’est le trait d’union indispensable à la vie sociale d’une commune .

 

 

Lire la suite

" LE HERISSON "

25 Novembre 2020 , Rédigé par DP Publié dans #Ciné

A la fois « dur dur » et magnifique, cet après-midi inattendu devant la télé !

Rugby annulé je ne sais pas trop pourquoi, je m'en fiche en fait , je zappe, histoire comme ça de voir ce qu'il se passe sur le petit écran . Bingo ! LE FILM commence à peine et c'est

" LE HERISSON "

adapté de ce roman dont la lecture m'avait bouleversée

 " L'Elégance du Hérisson " de Muriel BARBERY,

roman qui reçut, entre autres, le Prix des Libraires en 2007.

Impossible de me décoller du canapé,

je suis happée à nouveau par cette histoire oui oui sociale, mais aussi d'amitié, d'amour, de désespoir. ou d'espoir, tout se mélange. ...

Ah Paloma !

tu n'as pas 13 ans mais tu désespères de l'avenir ! Alors il y a cette concierge peu coquette , " Je ne suis que la concierge " , qui sous ses airs rocailleux et bougons cache une sensibilité et une culture réelles, une "élégance" ...

Il y a ce monsieur japonais d'âge mûr - que je trouve si charmant et si beau et dont je tomberais bien amoureuse si je le voyais en vrai - qui lui redonnera un sourire certes timide , difficile de renaître à l'espoir .

Et la petite Paloma, sans vraiment tout fait comprendre, retrouvera un sens à la vie, du moins, elle qui voulait se suicider, comprendra-t-elle ce qu'est la mort et décidera de vivre.

Le film de Mona ACHACHE, plus que fidèle au roman, le sublime même ainsi que le jeu des acteurs . Sarah Le Picard, Josiane Balasko et Togo Igawa sont bouleversants.

Je sèche à peine mes larmes,

il va falloir que j'aille un peu marcher dans la campagne, m'aérer, tant je suis bouleversée...bon bon, oh bien sûr dans le rayon autorisé !

 

Lire la suite

Comme je t'aime

24 Novembre 2020 , Rédigé par EG Publié dans #Ecrits

C'est fou comme je t'aime,

tu as modifié mon ADN,

tu es mon petit poussin,

mon antidote, mon vaccin.

 

C'est fou comme je t'aime,

tu as fait muter mes gènes,

je ne crains plus les chimères,

ni les séductions éphémères.

 

C'est fou comme je t'aime

j'tai dans la peau et dans mes gènes,

tu as modifié mon ADN.

 

Lire la suite

« Mémoire de fille » – Annie Ernaux

23 Novembre 2020 , Rédigé par MG Publié dans #LIVRES

« Mémoire de fille » – Annie Ernaux- Folio -2016-165 pages

 

Recommandé par « la grande librairie » un soir d’été 2020 .

Au verso : 

«… j’ai voulu l’oublier cette fille. L’oublier vraiment, c’est-à-dire ne plus avoir envie d’écrire sur elle. Ne plus penser que je dois écrire sur elle, son désir, sa folie, son idiotie et son orgueil, sa faim et son sang tari. Je n’y suis jamais parvenue… »

Annie Ernaux replonge dans l’été 1958,

celui de sa 1e nuit avec un homme, à la colonie S dans l’Orne.

Nuit dont l’onde de choc s’est propagée violemment dans son corps et sur son existence durant 2 années.

 Raphaëlle Leyris du « Monde des livres » dit :

« un livre d’une précision et d’une puissance fascinantes, qui restitue au plus près les sensations physiques et les émotions d’une ado de cette époque. »

 

 

Lire la suite

« A l’aube revenant » Francis CABREL

22 Novembre 2020 , Rédigé par MG Publié dans #thème libre

« A l’aube revenant »

Francis CABREL

 

Nouvel album d’un artiste authentique et « de chez nous » (… »la rivière sur les caaailloux » …),

 À ne pas rater !

C’est le 14 e album de sa carrière flamboyante,

Cabrel part d’une idée à lui ,

celle de rendre hommage aux… troubadours du Moyen Age … « Oyez, oyez, jeunes gens !... »

L’artiste d’Astaffort offre, comme toujours, de belles histoires,

Entre autres, un hommage à son père disparu…

Album « A l’aube revenant »

De Francis CABREL

 

Lire la suite

Le bénévolat récompensé au Comité Départemental de Rugby

21 Novembre 2020 , Rédigé par MG Publié dans #thème libre

Lire la suite

LANA DEL REY

20 Novembre 2020 , Rédigé par MG Publié dans #thème libre

Un album musique de la belle et grande Lana Del Rey ne passe jamais inaperçu chez moi , je recommande donc pour vous, ou pour vos chers , ce CD, sorti de terre tel un cèpe de nos bois .

« VIOLET BENT BACKWARDS OVER THE GRASS »

Il confortera le statut d’autrice de Lana Del Rey  dont on ne doutera plus de la sincérité de son travail .

Vu dans Telerama le 21/10/20.

Lire la suite

Désolés

19 Novembre 2020 , Rédigé par MG Publié dans #Théâtre

Désolés, Monsieur l’auteur de la nouvelle pièce, pour le retard que nous prenons involontairement; cette dernière œuvre se nomme « Rendez -vous avec l’amour » et nous stagnons ;

 L’enjeu est important pour les Exquis mots car nous changeons aujourd’hui de registre après 13 ans dans le même genre, nous abandonnons la comédie humoristique pour passer à la comédie de mœurs .

Désolés aussi pour les adéens qui voulaient voir la pièce « Famille gaaarde à vous » au village ; nous n’avons pas pu répondre présents, les conditions sanitaires étant trop drastiques .

2020 est une année « creuse » en terme de théatre et nous espérons très vite sortir du tunnel et reprendre le chemin des salles .

Lire la suite

LA MAISON DE LA MORT

18 Novembre 2020 , Rédigé par MG Publié dans #Ciné

LA MAISON DE LA MORT – 1932 – JAMES WHALE

Avec Boris KARLOFF (ancien monstre de « Frankenstein »), Charles LAUGHTON, Gloria STUART ( « Titanic »), Melvyn DOUGLAS.

 

C’est à une visite de maison… maudite à laquelle nous convie, avec délectation, surement, le réalisateur James WHALE. Stephane Plaza n’y aurait pas mis les pieds.

On sort d’un déluge, au sein d’une voiture à traction, en compagnie d’un couple, les WAWERTON, et d’un ami PENDERALE.

Ils se perdent, tant les conditions météo sont effroyables et ils ont besoin d’un abri pour la nuit.

On entre, avec eux, dans cette ancienne demeure, pas vraiment bien reçus, cela peut aussi se comprendre.

Celui qui les fait entrer est une sorte de maitre de maison, la sœur (une mégère) de celui-ci refuse catégoriquement de leur fournir un lit et les voilà qui se mettent à table avec cette curieuse famille d’hôtes. On pense à la famille Adams.

Je dois citer aussi le domestique Morgan, joué par Boris Karloff, à la tête de Frankenstein qui fait froid dans le dos, mélange de Quasimodo et de Terminator.

Plus tard,

Arriveront 2 autres personnes, perdues elles aussi, une brune jeune femme accompagnée d’un homme tout en rondeurs, très rieur, joué par Charles Laughton.

 

 Le récit est linéaire, on comprend que les choses vont s’envenimer et je n’en dirai pas plus pour ne pas divulguer l’essence du film. LA MAISON DE LA MORT – 1932 – JAMES WHALE

 

 

Lire la suite

A ma mère

17 Novembre 2020 , Rédigé par AB Publié dans #Ecrits

Quitter…

Quitter ces temps désabusés

Multipliant les dérapages

Et pouvoir enfin refuser

Le virtuel et ses messages.

 

Quitter ce drôle de musée

construit autour de nouveaux mages.

Pourquoi devrait-on s’excuser

de croire aux justes, de croire aux sages ?

 

Quitter ce corps bien trop usé,

Lâcher un à un les cordages,

dans le néant se diffuser

pour aborder d’autres rivages.

 

Quitter les angles accusés,

choisir le flou, tourner la page...

suivie des êtres aimés, muser

le long d’une éternelle plage.

 

À ma mère

 

Lire la suite