Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
reg-artsadeens.over-blog.com
Articles récents

prix littéraires 2020

16 Novembre 2020 , Rédigé par MG Publié dans #LIVRES

Lire la suite

Pologne

15 Novembre 2020 , Rédigé par MG Publié dans #thème libre

Comment en est on venu à restreindre encore le droit à l’avortement en Pologne ?

 le tribunal constitutionnel polonais vient de juger illégal l’avortement en cas de malformation ou de maladie incurable du fœtus .

La pratique de l’IVG ne sera plus désormais autorisée qu’en cas de viol, d’inceste ou de danger pour la mère. Atterrées par cette mesure, une partie des polonaises sont descendues dans la rue à Varsovie le 23/10 contre une décision de justice très restrictive sur l’avortement !

Lire la suite

Parvis

14 Novembre 2020 , Rédigé par MG Publié dans #spectacles

 
 

 

PRÉSENTATION DE SAISON SUR FACEBOOK !

 

 À défaut de pouvoir vous accueillir au Parvis,

 retrouvez-nous sur notre page Facebook

 pour découvrir la programmation des spectacles de janvier à juin 2021 !

 

Lire la suite

Atelier d'écriture virtuelle

13 Novembre 2020 , Rédigé par MG Publié dans #Sorties weekend

 

Atelier d'écriture : 1 samedi tous les 2 mois :

Samedi 14 novembre 2020 : Au sein de l’association A.D.E., L’atelier « virtuel » adéen vous invite, sur thèmes proposés, à laisser votre plume vagabonder au fil de votre inspiration. Les textes sont généralement, avec accord, publiés dans divers organes de diffusion .(Adéenne, blogs…). Marc propose les pistes et recense les textes .

Pour tous renseignements ou inscriptions :

Contacter l’Association A.D.E au : 06 32 21 43 39

Atelier suivant : Samedi 9 janvier 2021.

"Ceux qui s’appliquent aux petites choses deviennent ordinairement incapables des grandes."

F. de La Rochefoucauld

 

Lire la suite

« La peste c’est Camus, mais la grippe, est-ce Pagnol ? »

12 Novembre 2020 , Rédigé par MG Publié dans #Théâtre

« La peste c’est Camus, mais la grippe, est-ce Pagnol ? »

Improvisation sur scène

Troupe : « Les Chiens de Navarre »

Mise en scène de jean Christophe Meurisse.

 

Une troupe insolente, qui n’a pas peur de dire et de penser…

Discret hommage à Samuel Paty, au milieu d’associations d’idées surréalistes et de collisions d’inconscients sauvages…

Les Chiens de Famille étrillent la famille, le couple, la religion, les conditions de travail, la politique, les extrémismes, mais sans jamais se prendre au sérieux.

Telerama 28/10/20

 

Lire la suite

CALAMITY

11 Novembre 2020 , Rédigé par MG Publié dans #Ciné

« Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary » 2020 – France

 

Film d’animation, vu avec les enfants de 5 et 7 ans, au Parvis.

L’aventure de la plus célèbre femme de l’ouest.

On y découvre

le message de l’émancipation de la femme à travers l’ouest américain, rugueux et sauvage .

il y a donc une volonté évidente et très actuelle de déconstruction des stéréotypes du genre.

 

La petite Martha va inventer le stratagème de se couper les cheveux, de se vêtir en garçon , de changer de prénom… Marcus

et faire des rencontres inattendues .

Son père étant blessé lors d’une traversée de rivière en chariot tracté par des chevaux, Martha se voit confier la conduite de l’équipage … Voilà le début de l’histoire de Calamity Jane…

 

Lire la suite

Monopoly … pour rire

10 Novembre 2020 , Rédigé par EG Publié dans #Ecrits

Pour rire…

Pour Noël, achetez le tout nouveau jeu de société " Évasion du Confinement".

Le principe du jeu, c'est sortir pour voir des amis à 1000 km et y arriver vivant.

Contient:

1 plateau de jeu

4 voitures

1 ambulance

1 corbillard

100 cartes BFM : tu passes ton tour et tu déprimes

50 cartes hôpital saturé-tu meurs

30 cartes police-tu paies

30 cartes attestation-à la con

10 cartes « événements tragiques »: intempéries, attentats.

10 cartes « covid-tu vas en réa ».

4 cartes joker-Raoult.

Le premier qui arrive à destination encore vivant, a gagné le droit d'être confiné à Noël.

eg

Lire la suite

" LE HUSSARD SUR LE TOIT "

9 Novembre 2020 , Rédigé par DP Publié dans #LIVRES

Pandémie, prudence, désinfection, distanciation sociale, masques, couvre-feu etc.… ?

Alors,

m'est venue l'idée de retrouver ce grand roman de Jean GIONO :

" LE HUSSARD SUR LE TOIT "

 paru en 1951 et adapté au cinéma en 1995 par J.P. Rappeneau.

L'auteur situe l'action pendant la pandémie de CHOLERA

qui en 1882 toucha de grandes villes , comme Paris ou Marseille .

Angelo, un jeune hussard italien,

traverse la Provence en proie à cette terrible maladie .

Accusé d'empoisonner les fontaines de Manosque,

 la suspicion est en effet partout,

il se réfugie vivre sur les toits de la ville.

 Quand il en redescendra,

 il sera confronté à l'horreur de l'épidémie

et apprendra à nettoyer les nombreux morts.

Toute vie normale est alors interdite,

l'armée est partout, ceinturant Manosque et mettant les " capturés " en quarantaine, du coup, les gens fuient dans les montagnes.

Tableau apocalyptique des hôpitaux bondés de moribonds qu'on n'arrive pas à soigner.

Je passe sur l'histoire d'amour avec Pauline,

 qui tombera malade après un repas échangé avec un énigmatique lettré rencontré sur la route.

En effet,

les gens lassés de ces mesures trop strictes en arrivent à oublier les règles imposées.

Oui oui,

c'est assez ressemblant à ce qu'on pourrait vivre , en pire, car l'état des hôpitaux et les connaissances de la médecine étaient alors bien moindres. Mais c'est stressant.

Cependant,

dans " le Hussard sur le Toit ", le choléra peut être pris dans son sens ALLEGORIQUE comme dans " LA PESTE" de CAMUS.

La pandémie permet de mettre en évidence l'égoïsme, la peur, la passivité, voire la haine...des populations touchées. C'est bien négatif comme message !

Heureusement

 GIONO rectifie lui-même :

" Le choléra est un révélateur, un réacteur chimique, qui met à nu les tempéraments les plus vils ... ou les plus nobles " !

Autre message positif,

Angelo ne baisse pas les bras et la conclusion est teintée d'espoir, à vous de la découvrir.

Immense roman d'aventure qui en dit plus qu'il n'y paraît,

 je vous conseille de vous y plonger, vous ne vous ennuierez pas.

Pour terminer

 je veux préciser ceci :

le roman met en évidence que la religion, en aucun cas, ne peut aider ni apporter de réponse et qu'elle n'est qu'une tentative désespérée et dérisoire pour lutter contre la maladie.

DP

 

Lire la suite

Mamie...

8 Novembre 2020 , Rédigé par TG Publié dans #Ecrits

 

Lire la suite

Octobre Rose à Adé : remerciements

7 Novembre 2020 , Rédigé par MG Publié dans #Sorties weekend

Lire la suite