Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
reg-artsadeens.over-blog.com

ecrits

Youpi la neige !

21 Mars 2023 , Rédigé par BP Publié dans #Ecrits

L’hiver est là …….

youpi, la neige, les batailles de boules de neige avec les enfants du quartier, mes frères et ma sœur.

Comme l’an dernier,

nos glissades sur des cartons en guise de luge.

Glissades plus ou moins longues, en fonction de notre départ sur la colline de notre voisine.

Beaucoup de rires, de cris, de colère quand le même enfant reçoit toutes les boules de neige .

Les réprimandes des adultes :

-« Vous allez vous mouiller, avoir froid ».

Peu importent leurs paroles, nous savons que

nous serons réunis tous, autour d’une table, avec des bols de chocolat au lait fumant et un quatre-quarts, fait par une grand-mère.

Le prochain dimanche ou jeudi,

nous recommencerons.

Pendant les 3 semaines de neige, que de bons souvenirs partagés avec les enfants du quartier !

Lire la suite

Conseils de lecture...ou pas

14 Mars 2023 , Rédigé par JC Publié dans #Ecrits

Si je devais conseiller un livre ou un auteur à un ado… Je me demande en réalité s’il faut lui conseiller tel ou tel livre… Personnellement, j’aurais tendance plutôt à lui indiquer les lectures que j’ai appréciées, les raisons pour lesquelles j’adore tel ou tel auteur…mais que lui fasse sa propre démarche vers tel ou tel titre… vers tel ou tel auteur… ou qu’il puise, à l’occasion, dans mes livres qui seraient à sa disposition.

Lire la suite

« Beyrouth/Seine » de Sabyl Ghoussoub

7 Mars 2023 , Rédigé par PN Publié dans #Ecrits


 

Voici le livre que je lis en ce moment.

« Beyrouth/Seine » de Sabyl Ghoussoub

Ce roman, au-delà du Prix Goncourt des lycéens qu’il a reçu en 2022, m’inspire bien des souvenirs.

1997.

Je me rends, avec celle qui va devenir un peu plus tard mon épouse, au Liban, à Beyrouth, quartier de Bourjhammoud.

Je vais dans ma famille, libanaise, qui vit dans ce quartier chrétien de Beyrouth.

A notre arrivée à l’aéroport, je distingue le visage de mon grand-oncle, Jean Tany.

Il ressemble comme deux gouttes d’eau à mon père : le même regard, la même forme du visage et des expressions communes.

Beyrouth, c’est la première fois que j’y mets les pieds en 1997. Nous traversons le quartier chiite avec ses immenses peintures de l’ayatollah Khomeiny. Je sens que ma femme a peur, elle n’est pas rassurée mais le visage détendu de Jean me rassure.

Nous passons des barrages, de l’armée libanaise, de l’armée syrienne, devons présenter nos papiers d’identité. Nous nous exprimons en français.

Et, aujourd’hui, alors même que je lis ce roman d’un libanais exilé en France, je mesure que ce qu’il raconte en mots, s’inscrit en lettres de chair dans mon esprit.

Beyrouth/Seine, c’était moi en 1997.

Lire la suite

Le bonhomme de neige Pinocchio

5 Mars 2023 , Rédigé par PN Publié dans #Ecrits

Si je devais écrire un livre, une histoire en hiver, j’écrirais une histoire qui n’a pas eu lieu.

Ou peut-être encore une histoire que je n’ai jamais vécue.

Ou, pourquoi pas, l’histoire d’un inconnu, d’un autre, que je ne connais pas encore et que je ne croiserais sans doute jamais, quelle que soit la saison, et notamment si c’était en hiver.

Allez, je me lance.

Il était une fois un bonhomme de neige que les enfants avaient baptisé Pinocchio et qu’ils avaient fabriqué dans un pays où l’été n’existait pas.

Dans la nuit, une bonne fée qui passait par là lui donna la vie.

Et des jambes.

Le bonhomme de neige se mit alors à marcher.

C’était la pleine lune et il n’eut aucun mal à se déplacer dans la nuit.

Au petit matin, il se rendit compte qu’il avait faim, ce qui ne lui était jamais arrivé depuis que des enfants l’avaient construit.

La bonne fée lui avait donné des dents, alors il croqua la carotte qui lui servait de nez.

Mais il se rendit vite compte que celle-ci ne combla pas sa faim.

Alors, il fit demi-tour et revint là où il était parti.

Mais il ne se souvenait plus de l’endroit où les enfants l’avaient construit.

Après avoir pris leur petit-déjeuner, les enfants constatèrent deux choses : le bonhomme avait changé d’endroit et la carotte avait disparu.

Ils en attrapèrent une autre et la fixèrent à l’endroit où se trouvait la précédente.

A peine eurent-ils le dos tourné que bonhomme de neige s’empressa de croquer la carotte.

Quand les enfants revinrent, l’un d’entre eux aperçut que la deuxième carotte avait disparu.

  • C’est toi qui l’as mangée ? demanda-t-il à son frère.

  • Non, pourquoi l’aurais-je mangée ?

  • Parce que tu as échappé à mon regard.

Et ils se chamaillèrent pour une histoire de carottes.

Le bonhomme de neige riait en sourdine mais le rire décuplait sa faim.

Alors, quand les enfants mangèrent le repas de midi, l’ours alla dans la grange pour se mettre à l’abri du soleil qui le faisait transpirer et il vola quatre œufs qu’il dévora avec appétit.

Quand il revint, le bonhomme de neige se rendit compte qu’il avait à nouveau oublié où il était posé.

  • C’est toi qui l’as bougé ? demanda l’un des enfants à son frère.

  • Non.

  • Cela ne peut que toi quand tu es sorti dehors pour aller faire tes besoins.

  • Non, ce n’est pas moi.

Puis la nuit tomba.

Et le bonhomme de neige alla voler d’autres œufs.

Le lendemain, les parents constatèrent que tous les œufs avaient été dérobés alors que les poules pondaient sur un rythme régulier.

  • C’est vous qui avez volé les œufs ? demandèrent-ils à leurs enfants en les ramenant à la grange.

  • Non, c’est moi, répondit une voix dans leur dos.

Ils se retournèrent tous ensemble, stupéfaits de constater qu’un bonhomme de neige s’adressait à eux.

Les enfants, qui croyaient encore au Père Noël et pas étonnés pour un sou, pensèrent à un cadeau du ciel. Ils demandèrent aussitôt à conserver le bonhomme de neige.

Et d’aucuns racontent, encore aujourd’hui, que l’on voit parfois dans la forêt, une famille se promener avec un bonhomme de neige.

Mais vous savez ce que c’est : les gens racontent beaucoup d’histoires abracadabrantes en hiver.

Lire la suite

Une histoire...en hiver

28 Février 2023 , Rédigé par JC Publié dans #Ecrits

Si je devais écrire un livre ou une histoire qui se passe en hiver… Pour essayer de sensibiliser les lecteurs potentiels aux grandes difficultés, aux souffrances, physiques comme morales, qu’éprouvent, qu’endurent les sans-domiciles fixes en particulier les nuits d’hiver passées, sous des cartons, à la belle étoile si l’on ose dire, je crois que je tenterais de décrire les ressentis de ces pauvres déshérités, même si je sais que certains vivent ces douloureuses conditions un peu par choix.

Mais aussitôt, une question me vient :

pour parvenir à en parler d’une façon vraiment réaliste, convaincante, ne faudrait-il pas que soi-même, donc l’auteur, ait vécu, ne serait-ce que quelques journées, quelques nuits, sur le terrain en compagnie des principaux intéressés ?

Lire la suite

Si tu me reposais la question du mariage

21 Février 2023 , Rédigé par EG Publié dans #Ecrits

er les étagiSi tu me reposais la question du mariage, je te redirai oui, 1000 fois oui. Nous continuerons le voyage sans appréhension car nous ne sortons pas dans les virages, car nous savons éviter les marécages et le naufrage.

       Et même si nos corps peinent à monter les étages, nous nous appuierons l’un sur l’autre sans autre bagage que l’amour.Nous avancerons clopin- clopant jusqu’au dernier voyage. Mais avant, nous retournerons à Carthage car malgré notre age nous n’avons toujours pas une raison d’être sages.

       Si tu me reposais la question du mariage, voici quel serait mon message.

Lire la suite

Contrôle d'alcoolémie- L'ours et l'aigle

19 Février 2023 , Rédigé par EG Publié dans #Ecrits

Contrôle d'alcoolémie:

« -non monsieur l'agent, je ne suis point rond dans le rond-point.

-Sortez du véhicule !

-Attendez je vais me garer dans le rond-point.

-Vous êtes un rigolo vous!

-Non just a gigolo, just a gigolo... »

Fin, point.


 

Contrôle d'alcoolémie- L'ours et l'aigle
Lire la suite

Mieux avant ou après ?

18 Février 2023 , Rédigé par EG Publié dans #Ecrits

Mieux avant ou après ?

La plupart des gens pensent que c'était mieux avant. Parce qu'avant est rassurant et qu'après c'est inquiétant.

Avant c'était "papa-maman" et qu'après ce sont des photos en noir et blanc. Avant les enfants étaient petits et après ils sont partis. Avant c'était pleine santé et après c'est faire chauffer la carte vitale. Avant la planète respirait et après elle suffoquait.

Avant pas internet et après pas très net.

Voilà sans doute pourquoi les gens disent que c'était mieux avant -dorénavant devient mort-et-navrant-.

Il y a cependant un autre choix, plutôt qu'avant ou après, il y a "avant-avant" pour être sûr d'avoir un coup d'avance sur l'après.

Et puis je me dis qu'avant ou après jusqu'à l'Infini revient à la même chose, au même endroit et au même moment. Le temps n'est qu'une chimère qui n'existe que grâce aux horloges, aux calendriers, nos angoisses; le temps est quantique. Le temps est immobile, c'est nous qui bougeons.

Alors mieux avant ou après? Quelle importance finalement ?

Par exemple, vous avez fini de me lire, c'est déjà de "l'avant ". Et "l'après", c'est moi qui irai voir si vous avez aimé.

 

Lire la suite

Quand je dors

14 Février 2023 , Rédigé par EG Publié dans #Ecrits

Quand je dors, je fais le mort

quand je dors, je perd le nord

quand je dors, je change de port.

Lire la suite

En montant les marches du Palais des Festivals de Cannes

7 Février 2023 , Rédigé par MG Publié dans #Ecrits

Je monte les marches du festival et...Patatras ! Après avoir heurté la marche supérieure, mon pied vrille et je descend trois rangs en chute libre pour me retrouver aux pieds du solide garde du corps. L’homme surpris souffre aussitôt, se retient de crier. Est-il blessé ? Une fracture ? Son arme de poing est tombée par terre. Je suis affreusement gêné et les photographes s’en donnent à cœur joie en mitraillant l’instant.

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>